• Le 09 décembre 2022 de 14:00 à 17:00
    Campus Tertre
    false false

Etude des relations entre l'autorégulation et les performances scolaires chez des enfants tunisiens âgés entre 5 et 6 ans. L'intérêt pour les apprentissages et le bien-être subjectif à l'école sont-ils des médiateurs de cette relation ?

Sarah Bouderbela, doctorante du CREN, a soutenu sa thèse en psychologie du développement le 9 décembre 2022 à partir de 14h en salle C248 (bâtiment Censive - Campus du Tertre à Nantes). Cette thèse, qu'elle a réalisée sous la direction de Philippe Guimard et de Slah Eddine Ben Fadhel, s'intitule "Etude des relations entre l'autorégulation et les performances scolaires chez des enfants tunisiens âgés entre 5 et 6 ans. L'intérêt pour les apprentissages et le bien-être subjectif à l'école sont-ils des médiateurs de cette relation?".

La composition du jury:

Rapporteur: Sandrine ROSSI Professeur des Universités, Université de Caen Normandie
Rapporteur: Loïc PULIDO Professeur des Universités, Université du Québec Chicoutimi
Président : Élisabeth DEMONT Professeur des Universités, Université de Strasbourg
Examinatrice : Isabelle NOCUS Maître de conférences HDR, Nantes Université

Résumé :

Cette thèse vise à comprendre les liens entre l’autorégulation et les compétences scolaires chez des enfants tunisiens en début de scolarité obligatoire et le rôle que peuvent jouer dans cette relation leur intérêt pour les apprentissages en lecture et en mathématiques et leur bien-être subjectif. À cet effet, trois études ont été réalisées auprès d'enfants suivis de la première année de scolarisation obligatoire (T1; N = 288) à la fin de la même année (T2; N= 130). La première étude a permis de valider deux mesures de l’autorégulation en langue arabe issue de la tâche Head-Toes-Knees-Shoulders évaluant le contrôle inhibiteur et de la Child Behavior Rating Scale appréhendant l’autorégulation comportementale en classe. Centrée sur le rôle de ces deux mesures de l’autorégulation dans l’explication des performances académiques, la seconde étude montre notamment que l'autorégulation comportementale en T1 est le plus fort prédicteur des performances scolaires en T2 et que cet impact varie en fonction de la structure préscolaire fréquentée par les enfants avant l’école obligatoire. La troisième étude apporte des éléments de validation des échelles d’intérêt des élèves pour les apprentissages et de bien-être subjectif à l’école en langue arabe et montre que l’intérêt pour les apprentissages en T1 prédit les performances scolaires en T2. Toutefois, ni cette variable ni le bien-être subjectif ne médiatisent la relation entre l’autorégulation et les performances scolaires. Cette thèse confirme les données de la littérature internationale en soulignant le rôle important des capacités d’autorégulation dans les apprentissages scolaires en début de scolarisation obligatoire en Tunisie. Elle suggère par ailleurs que la structure préscolaire fréquentée par les enfants avant l’entrée à l’école obligatoire pourrait avoir un impact sur leurs capacités d’autorégulation, leurs compétences en littératie et en numératie ainsi que sur leur intérêt pour les apprentissages.

Mots clés : autorégulation, contrôle inhibiteur, identification des mots écrits, numératie, bien-être subjectif à l'école, intérêt pour les apprentissages