https://cren.univ-nantes.fr/medias/photo/conf26janv22_1642669274738-PNG
  • Le 26 janvier 2022
    Inspé - Site d'Angers, En ligne
    false false
  • Inspé Angers et Visioconférence - mercredi 26 janvier 2022 à 14h

Intervenante :
Marie-Pierre Bidal Loton

Si le système éducatif se réclame d’être inclusif (2005, 2017), dans la pratique, l’inclusion scolaire s’avère complexe, tant en ce qui concerne les moyens d’adaptation dont l’école dispose qu’en ce qui concerne le vécu des élèves (Desombre, 2011). Aussi, enseignants et élèves expriment aujourd’hui une souffrance scolaire (Bidal, 2020) liée aux conditions de travail. Cet inconfort est identifiable grâce à un outil de mesure (EMVS) et une charte de bientraitance peut - en réponse à ce mal-être scolaire - être appliquée sous forme d’un dispositif d’accompagnement (DAB). Cet accueil spécifique bientraitant qui a été expérimenté et validé dans sa pertinence, correspond à la traduction en milieu scolaire des recommandations de bonnes conduites (HAS et ANESM, 2012). En effet, La bientraitance pédagogique, définie comme l’ajustement des praxies professionnelles aux besoins spécifiques et modalités neurocognitives d’apprentissage des élèves, améliore la qualité du vécu scolaire, permet l’épanouissement personnel des enfants et en miroir le bien-être des enseignants.