PRACTICE/E-Lyco

Recherche sur les pratiques familiales d’un ENT au collège dans le département de la Sarthe, réalisée dans le cadre de l’appel à projet ENT de la caisse des dépôts et consignations.

Une thèse a été financée sur ce projet.

Cette recherche doctorale se propose d’analyser la façon dont l’ENT vient s’insérer dans les pratiques informationnelles des familles de collégiens. Considérant l’ENT comme un élément d’un dispositif plus large, nous faisons le choix de considérer non plus seulement les usages de l’ENT mais l’ensemble des pratiques informationnelles des familles vis-à-vis du collège. Quatre grandes dimensions de cette relation sont successivement abordées comme autant d’entrées pour comprendre les processus à l’œuvre : les représentations de l’ENT, les pratiques éducatives des familles, l’enfant en tant qu’acteur de la relation famille-école et enfin le dispositif mis en place par chaque établissement.

En prenant appui sur plus de 90 entretiens de parents, d’élèves et de chefs d’établissement, nous mettons en avant la diversité et l’instabilité des imaginaires et des pratiques de l’ENT. Mais également un écart entre les représentations et les usages. Ainsi, si l’ENT est essentiellement perçu comme un outil de suivi, voire de « flicage », il tend pourtant à s’établir comme un médium d’information sur la vie de l’élève et de l’institution. De même, en dépit d’une crainte initiale des enfants, l’ENT semble jouer le rôle d’un soutien de la communication parent-enfant. Enfin, en permettant aux familles de consulter des informations sur la vie de l’établissement et ses activités, l’ENT semble aussi véhiculer une image plus riche et moins scolaire de la vie du collège. L’ENT serait donc porté par un projet davantage communicationnel qu’éducatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *