Imaginaires plurilingues entre familles et école. Programme Régional Enjeu[x].

Programme Régional Enjeu[x], Enfance et Jeunesse, Pays de la Loire (2015-2019), Thématique 3 de l’Axe 3 : Cultures, Imaginaires, Médiations. www.enfance-jeunesse.fr

Inscrite dans le cadre du Programme Régional Enjeu[x], cette action de recherche s’intéresse à l’expérience plurilingue d’élèves dont les familles sont en parcours de migration-intégration, pour lesquels le français n’est pas la (seule) langue des interactions familiales, à la relation qui se construit aux langues dans la recomposition des répertoires linguistiques et identitaires entre familles et école, à la croisée d’univers et de référents socioculturels de filiation et d’affiliation, entre lesquels la relation constitue un facteur fort de réussite ou de décrochage scolaire, et au-delà, d’inclusion sociale. Il s’inscrit dans la problématique éducative des inégalités scolaires en lien avec la question sociolinguistique de l’inégalité statutaire des langues, des impacts de la minorisation sur les pratiques et les représentations des apprenants, et dans une réflexion sur les enjeux et les moyens d’une école / éducation inclusive par la prise en compte de la pluralité linguistique et culturelle dans l’enseignement-apprentissage des langues, en particulier du français langue seconde, de scolarisation, langue de référence et d’inscription collective.
L’idée est d’interroger la manière dont la pluralité linguistique et culturelle est à la fois source de « vulnérabilité » (Castel 1994), par rapport à laquelle doit se penser une action qui cesse de reproduire une conception déficitaire de la différence ; et source de « créativité », ressource pour la construction de compétences, sur laquelle enseignants et élèves peuvent apprendre à s’appuyer, et dont la reconnaissance peut favoriser une dynamique d’inclusion et de réussite.
Le programme comporte deux volets :

  • un volet biographique (à partir de temps d’échanges, d’entretiens) qui vise à analyser, du point de vue des élèves, les dynamiques, tensions et enjeux identitaires de l’expérience de recomposition plurilingue à l’œuvre dans l’appropriation du français langue de scolarisation ;
  • et un volet éducatif / formatif, dont la perspective est d’analyser les effets que peuvent avoir des démarches plurilingues sur les rapports construits au français, à l’école, aux apprentissages scolaires.

Deux principaux livrables sont prévus (2018, 2019) :
1. L’élaboration d’un corpus numérique d’équipe présentant une collection de témoignages, discours épilinguistiques, « fragments biographiques » situés à propos des trajectoires linguistiques et interculturelles d’élèves en Région Pays de la Loire (échanges collectifs enregistrés, entretiens), ainsi que des entretiens réflexifs menés avec des enseignants interrogés sur la manière dont ils appréhendent, gèrent, voire travaillent avec… l’hétérogénéité linguistique et culturelle dans la classe (enregistrements transcrits).
2. L’élaboration d’une mallette pédagogique d’activités plurilingues et interculturelles numériques et non numériques, pour l’école et/ou ayant vocation à naviguer entre familles et école.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *