Action « Ecoles, plurilinguismes, migrations » dans le programme « Amicaé° » (RFI Alliance Europa)

Cette action s’inscrit dans le programme « Amicaé°» (« Analyse des Médiations Innovantes de la Culture et de l’Art pour une Europe ouverte »), coordonné par B. Ouvry-Vial et financé dans le cadre du RFI « Alliance Europa ». A travers cette action, il s’agit de constituer un réseau européen de chercheurs travaillant sur l’éducation plurilingue et les problématiques d’accueil d’élèves migrants et d’insertion scolaire et sociale afin d’analyse les dispositifs d’accueil (d’hier et d’aujourd’hui) d’élèves migrants, en considérant ces dispositifs comme (outil ou lieu de) médiation pour l’intégration et la réussite scolaire des élèves. L’analyse apportera une profondeur historique à ce questionnement de façon à mieux comprendre les médiations actuelles innovantes qui associent dynamismes institutionnels et associatifs.
Cette action comporte 2 volets :
– un volet « analyse des dispositifs » dans lequel il s’agit de référencer et co-analyser des dispositifs d’accueil et d’insertion scolaire d’élèves migrants mis en place dans différents pays d’Europe, afin de mieux comprendre les médiations culturelles qui opèrent dans ces dispositifs et permettent la réussite scolaire et la construction d’une identité plurilingue et pluriculturelle harmonieuse des élèves concernés. Il s’agit d’observer si et comment ces dispositifs : 1) prennent en compte la pluralité linguistique et culturelle, 2) produisent des effets de médiation, étayant le développement des répertoires langagiers et les apprentissages scolaires des élèves ;
Ces analyses croisées porteront sur différents paramètres, qui pourront se croiser :
– éléments pour une analyse sociologique et socio-politique : objectifs et publics accueillis (âges, flux, pays d’émigration, etc.),
– éléments pour une analyse socio-historique (quels dispositifs / politiques éducatives, etc.),
– éléments linguistique et sociolinguistiques (langues en présence, etc.) ; Que nous disent, en France et dans d’autres pays d’Europe, les dispositifs d’insertion scolaire des élèves allophones, des rapports socio-historiquement construits à la pluralité et à la variation linguistique et culturelle et à l’intégration ?
– éléments didactiques et éducatifs (dans ces dispositifs, quelles démarches sont privilégiées ? Etc.
Ces analyses croiseront différents outils : observations de classes, analyses de curricula et de rapports d’évaluation, entretiens avec les acteurs (formateurs, cadres politiques, enseignants, élèves, familles, etc.)

b) un volet « action éducative » prenant en compte la diversité des langues et cultures et favorisant la construction identitaire de l’élève plurilingue dans lequel il s’agit d’observer, mettre en place et expérimenter des pratiques de classe innovantes, prenant en compte la diversité linguistique et culturelle des élèves et des pratiques et médiations culturelles sur la (re)construction identitaire de l’élève migrant plurilingue et pluriculturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *