Le sentiment de déficit de reconnaissance des enseignants du secondaire

Depuis plusieurs décennies, la position sociale occupée par les enseignants en termes d’attractivité et de prestige du métier a profondément changé. Des enquêtes montrent qu’une majorité des enseignants du secondaire vivent ces mutations comme un déficit de reconnaissance sociale. Nous nous appuyons pour expliquer les causes et les formes de ce sentiment de dévalorisation professionnelle et de perte de statut, sur deux types de corpus.  D’une part, une enquête par questionnaire auprès d’un large échantillon d’enseignants en poste dans des établissements de six académies (Amiens, Bordeaux, Lille, Nantes, Rennes, Versailles) contrastées permettra de saisir les formes et les degrés de ce sentiment de dévalorisation sociale et professionnelle (2000 questionnaires exploitables). Et d’autre part, une enquête qualitative par entretiens dans une dizaine d’établissements nous donnera la possibilité de relier les représentations des acteurs à des contextes d’exercice précisément définis.

Pascal Guibert, Vincent Troger, Sébastien Urbanski

 

Réservation auprès de Marine Roche : marine.roche1@univ-nantes.fr

 

Lieu et date : Mercredi 5 Juin 2019 16h-18h Rectorat, salle des actes

Posted in Conférences du CREN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *