Statut : Doctorant

Discipline CNU : 70 ème section

Composante d'enseignement : Sciences de l'éducation et de la Formation

Contact : joelperson@free.fr

Thème(s) de recherche : Conception de formation et médiation par le numérique

Les Learning analytics pour l'Enseignement-Apprentissage avec et sur le Numérique

sous la direction de Vidal-Gomel Christine et Cottier Philippe

Dans le cadre de l'ouverture du Lycée de Carquefou, qualifié d'innovant et mettant en place des moyens spécifiques en termes de personnel, de locaux et de matériel, il s'agit d'accompagner les équipes pédagogiques dans leur conception de séquences innovantes d'enseignement-apprentissage mobilisant des ressources numériques et/ou ayant pour finalité l'enseignement apprentissage du numérique dans le cadre notamment d'un enseignement d'exploration ICN en seconde (informatique et création numérique).
Les situations d'enseignement-apprentissage que nous nous proposons d'étudier incorporent des ressources numériques, de l'institution ou des élèves eux-mêmes, au lycée ou au domicile. li s'agira de co-concevoir ces enseignements et les instruments analytiques pertinents en vue de favoriser les apprentissages, de les guider, et d'assister les enseignants dans leur pilotage. Il s'agira aussi de déterminer les modalités d'évaluation de ces expérimentations.
Pour mener la recherche-action que nous envisageons, nous allons orienter les travaux autour d'une démarche de co-conception de situations technopédagogiques avec les acteurs de terrain (enseignants et personnel administratif du lycée et du rectorat) et des chercheurs en informatique et en sciences de l'éducation. L'idée étant ici de concevoir des Learning Analytics en accord avec les usagers et de proposer des situations capitalisables et réutilisables intégrant les Learning Analytics dans les enseignements-apprentissages.
Ce projet vise donc à articuler les pratiques des acteurs engagés dans des processus d'enseignementapprentissage s'appuyant sur la combinaison de données issues d'étude des usages numériques et pratiques des acteurs du lycée et des traces numériques d'utilisation (Learning Analytics). Nous mettrons donc à l'épreuve les Learning Analytics comme ressources pour le guidage et la conception des enseignement-apprentissages en vue, dans ce contexte, d'en appréhender les limites, qu'elles soient techniques ou humaines, internes ou externes.

Nous envisageons une approche itérative, sur trois années, ce qui permet un suivi des élèves par cohorte. Mais l'analyse portera aussi sur les transformations des pratiques enseignantes tout au long de cette période, impliqués à la fois dans les activités de conception participative et d'expérimentation. L'approche retenue est donc résolument clinique (SHS) et s'appuie sur des approches essentiellement qualitatives. 11 s'agit au fond de porter« un regard qualitatif sur les usages d'outils quantitatifs », mais également de s'intéresser particulièrement aux phases de conception participative comme processus de conception et terrain producteur de données complémentaires, via notamment la production d'objets intermédiaires.


Ce travail passe aussi par une définition des traces pertinentes en regard des objectifs assignés par les équipes enseignantes  et de leurs pratiques. Dans le cadre d'expérimentations (in vitro et in vivo), ces traces peuvent provenir, dans des règles strictes d'anonymat convenant à ce type d'approche, de ressources académiques (ENT, technologies et dispositifs propres à l'établissement), ou personnelles, selon les enseignements-apprentissages concernés.

IDHal non renseigné

Sujet de thèse (titre) : Les Learning analytics pour l'Enseignement-Apprentissage avec et sur le Numérique

Informations non renseignées
Informations non renseignées
Informations non renseignées
Travaillant dans le champ de l'éducation populaire depuis le début des années 90, j'ai orienté mon activité pédagogique sur les usages numériques des jeunes dès 1997 avec la direction de structures de loisirs jeunesse à dominante multimédia. Suite à un licenciement économique en 2015, j'entame un Master en Sciences de l'éducation et de la formation. M'appuyant sur mes expériences des usages numériques et du public jeunes, mon mémoire de M2 porte sur les usages scolaires des Réseaux sociaux par les lycéens. Ce travail donne lieu en mars 2018 à un article co-écrit avec Philippe Cottier (qui a dirigé mes 2 mémoires de Master) dans la revue DMS. Avant d'entamer cette thèse, j'ai travaillé en tant que coordonnateur pour un dispositif expérimental du rectorat des Pays de la Loire pour l'intégration scolaire de jeunes migrants non-scolarisés antérieurement. J'ai également exercé la fonction de médiateur ressources numériques au sein de l'atelier Canopé 44.